HERVE LARHER

UN CYCLO AU PARCOURS EXCEPTIONNEL

Bonjour Ami cyclo,

Par courrier séparé je vous envoie mes dernières cartes de routes BPF pour homologation et je vous adresse un résumé de ma vie de pointages qui si elle fut bien longue pour ce brevet elle m’a permis ainsi qu’à ma famille de visiter une bonne partie de notre belle France.

 

Une vie de pointages

Sans nous en rendre compte, notre vie est rythmée par de multiples premières fois et bien souvent nos lointains souvenirs sont effacés par le temps qui a passé. Mon premier BPF le cachet du café du Château faisant fois je l’ai pointé à Anet (28) le 12 juillet 1981 à l’occasion du tour d’Eure et Loir permanent.

Cette journée-là, j’étais loin d’imaginer qu’un simple tampon aurait de telles répercutions dans ma vie personnelle  et familiale puisque me prenant au jeu, 36 ans seront nécessaires  pour pointer les 534 sites du Brevet des Provinces Françaises.

1981-1986 : Je suis célibataire et pendant une partie de cette période c’est avec mes copains Nono Leloup, Dominique Lecomte, Alain Oursel, Michel Abraham tous de Dreux que nous allons d’abord faire la chasse aux médailles souvenir. Au total 25 tours de département seront homologués ainsi que les sites BPF/BCN associés. L’hébergement sera prioritairement en hôtel, Nono étant représentant en vins, ce sera souvent l’occasion de séjourner chez ses clients et de faire des repas parfois bien arrosés. En 1983 pour préparer PBP,  je valide l’Alsace et ce sera l’occasion de monter mes premiers cols. En 1985,  je fais connaissance de Catherine qui m’encourage à poursuivre mon projet du tour de France randonneur et cette année ce sera le jackpot car 56 pointages seront effectués. En1986, nous commencerons par la lune de miel avec le tour de Corse randonneur effectué en cyclo camping et ce voyage restera l’un des plus beaux pour Catherine. Pendant cette période 192 pointages seront validés pratiquement tous avec le vélo équipé de sacoches.

1987-1993 : Cette période commence par le mariage et la naissance de Clément (1988) et Anne-Sophie (1990). Les cartes de route prennent la poussière et seul fait marquant je trimbale les enfants dans une remorque Berthoud.

1994-2005 : Pour préserver la vie familiale je m’accorde lors de nos vacances  d’été 3 ou 4 sorties vélo pour pointer quelques BPF environnants. Parfois Catherine vient au-devant de moi en voiture car j’essaye d’élargir au maximum mon territoire de chasse. Nous sillonnerons une partie de la France et quelquefois nous revenons en famille pour visiter certains sites.  De 95 à 97 j’aurais l’occasion de faire quelques voyages itinérants et au prix d’un kilométrage journalier  important qui exclus la notion touristique j’arrive à valider 91 sites. Mes congés et mes finances n’étant pas extensibles aussi pour assouvir ma passion je limite la durée des voyages  et privilégie les gites d’étapes aux hôtels. Pendant ces 12 années seuls 146 sites seront validés et notre arrivée au Havre en 2000 mettra un terme provisoire aux voyages pour préserver notre famille.

2006-2007 : Années sabbatiques, les cartons reprennent la poussière.

2008-2017 : Pour les vacances d’été nous continuerons à visiter des régions inconnues ainsi en 2010 nous participerons avec quelques amis du club à la SF de Verdun. Lieu improbable pour passer des vacances mais nous reviendrons enchantés. La même année avec Ludo du club nous visiterons le Cher et alentour qui me permettra de valider 29 pointages. Maintenant chaque année je m’accorde ma petite transhumance soit lors de la  sortie annuelle club ou en voyage personnel.  En 2011 un premier voyage me préparera pour PBP et ensuite pendant que Catherine marche sur Compostelle je visite le Languedoc et la Gascogne.  J’arrive à valider 56 pointages et devenir lauréat au bout de 30 ans  du Brevet National de Cyclotourisme. C’est bien connu, il n’y a pas de route trop longue pour celui qui sait où il va mais le voyage commence à me paraitre bien long et il durera encore 6 ans. En cette année 2017, Catherine marche pendant que je visite en itinérant l’Aunis Saintonge et la Guyenne. Un saut en voiture nous envoie dans le Comté de Nice ou je valide mes derniers sites manquants  avec un kilométrage limité qui me laisse un gout d’inachevé. Ces derniers années je me suis un peu  embourgeoisé j’apprécie les gites en ½ pension et l’utilisation de la trace de mon GPS offert pour mon départ en retraite. Pendant ces 10 années 196 sites seront validés dont 126 avec les sacoches.

Si 368 sites auront été réalisés avec les sacoches ce qui est un pur bonheur et une chance inouïe  je n’oublie pas Noirnoutiers-en-l’île et Ars-en Ré entre autres  pointés à vélo en Famille.

Dernier pointage BCN le Mas-d’Azil, l’émotion me fera oublier de pointer le BPF.

Argentière et la Turbie en autres dont  l’accessibilité pour un étranger cycliste me paraissait accidentogène,  l’approche en voiture m’a parue nécessaire. Quelques sites heureusement peu nombreux auront été pointés ainsi pour faire du chiffre.

Col du Grand-Bois , en mission à Saint-Etienne j’en profite pour monter le col et à mon retour ma voiture de location sera retrouvée fracturée.

Un grand merci à Catherine et mes enfants qui ont supporté mes absences, ma vie de nomade, ma carte de France des sites BPF et les cartes Michelin qui trainaient en permanence dans le salon pour préparer mes voyages.

Un grand merci pour avoir contrôlé et homologué pendant toutes ces années mes cartes de route de ce magnifique brevet.

Et maintenant, si 35 sites BCN restent à pointer il va falloir trouver des nouveaux terrains de jeux aussi motivants.

Hervé Larher A.C.T.Montivilliers N°3046 Lauréat 594

 

LIVRE D'OR DU CLUB

2000 remise des brevets des deux ponts par Michel Vallery, Maire, Christiane Mandeville Adjointe, Guy Cherel Président de l'A.C.T.M.
2000 remise des brevets des deux ponts par Michel Vallery, Maire, Christiane Mandeville Adjointe, Guy Cherel Président de l'A.C.T.M.
1993 - une grande virée
1993 - une grande virée
1996 - 18 cyclistes au Mont St Michel au compteur aller et retour 500kms
1996 - 18 cyclistes au Mont St Michel au compteur aller et retour 500kms

HOMMAGE

MAX  LOUVEL

Les sportifs montivillons ont appris la disparition de Max Louvel qui, rappelons le, fut le fondateur de l’office municipal des sports et son président.

Max Louvel, avec une constante dynamique et un courage exemplaire, aura réuni autour de lui pendant plus de trente ans toutes les disciplines sportives et plus particulièrement le cyclisme qu’il porta à bout de bras avec comme plus bel exemple la course cycliste de Montivilliers. Nous avons une pensée plus particulière pour son épouse Simonne. Le couple Max et Simonne furent un tandem dans le milieu sportif pendant toutes ces années, ils ont apporté aux gamins, aux adultes l’envie et la joie de faire du sport. Comme on le dit souvent, les bénévoles sont les piliers de la vie associative. Qu’ils  soient vivement remerciés pour leur dévouement et leur sérieux. Aujourd’hui, Max, nous te rendons hommage, ta disparition nous affecte, nous les montivillons, mais nous pensons aussi à tous les clubs sportifs de France qui t’ont connu et qui ont dû apprendre la bien triste nouvelle. Ils en seront autant que nous affectés.

Unanimement, tes amis ont un très grand respect pour ce que tu as fait. Grâce à toi,  au travers du sport, Montivilliers  est devenue une ville dynamique et reconnue dans toute la France, tes amis et ta famille peuvent être fiers de toi, mille mercis Max.  JANVIER 2014

 

LE DEBUT DE L' A.C..M

A.C.M. en 1931 devant la Mairie
A.C.M. en 1931 devant la Mairie

La création de l’A.C.T.M (Association Cyclo-Touriste Montivilliers)  est issue de l’A.C.M (Association Cycliste de Montivilliers) créée en 1920. En 1983 un groupe se détache pour devenir l’A.C.T.M séparant ainsi le sport de compétition et le sport de loisir inscrit à la F.F.C.T (Fédération Française de Cyclo-Tourisme).Ainsi, l’A.C.T.M devient autonome. Depuis sa création sept présidents se sont succédés, Philippe CANU est le président actuel. Depuis 30 ans, l’effectif de l’association tourne entre 35 et 40 adhérents, annuellement un nombre impressionnant de kilomètres est réalisé : entre 150.000 et 170.000 kms. Le club de cyclo-touriste aux couleurs de la ville de Montivilliers parcourt la France dignement avec ses voyages itinérants, ses brevets, les manifestations sportives, les concentrations de cyclistes etc.… Le club organise chaque début de mois pour ses adhérents des rencontres afin de mettre sur pied les sorties et les manifestations mensuelles. Point fort de l’A.C.T.M, il y règne une ambiance conviviale, amicale et sympathique.


logo actm.jpg
Image JPG 115.2 KB